Quelle race de chien adopter ?

Quelle race de chien adopter ?

Vous souhaitez adopter un chien ? Réfléchissez bien à la race qui vous correspond le mieux. Chaque chien a son caractère, et tous ne conviennent pas au vôtre.

Pour choisir la race de chien que vous souhaitez adopter, en plus de vos goûts, tout dépend également du milieu dans lequel vous vivez : maison avec jardin ou pas, enfants en bas âge ou pas, … Ainsi à chaque type de personne et de vie, correspondent certaines races de chien.

Un gros chien

Si vous désirez un chien tel qu’un boxer, il vous faudra un grand terrain car ce chien a un besoin vital de courir, de se muscler pour ne pas s’engraisser. Vous ne devez pas avoir d’enfants en bas âge dans l’idéal, même si le boxer est un chien gentil, il est vigoureux et aura vite fait de donner un coup à votre enfant, sans pour autant lui vouloir du mal, il aura simplement joué.

Ou plutôt un chien familial

Si vous avez des enfants en bas âge, le conseil du choix de la race se portera plutôt sur un chien joueur et plutôt câlin avec les enfants. C’est une définition qui correspond parfaitement au bichon maltais. Cette race de chien représente l’animal de compagnie par excellence pour une famille. Le caractère du bichon maltais, ainsi que son entretien en font un chien facile et agréable à vivre, en tout temps. La santé du bichon maltais est telle que vous n’aurez guère à vous faire de soucis pour lui. A part le fait de vérifier l’état des dents et gencives, ainsi que l’état de ses articulations, vous n’aurez pas à aller chez le vétérinaire toutes les deux semaines normalement.

Le bichon se décompose également en 2 races un peu particulières qui sont le bichon maltais nain et le bichon maltais frisé. Ce ne sont pas des bichons maltais dans le sens où ils ne rentrent pas dans le standard, mais ils ont un caractère similaire. Tout sera ensuite question de préférence, car tous les goûts sont dans la nature comme le dit l’adage.

Tout apprendre du bichon maltais

 

Le bichon maltais est un petit chien de compagnie agréable. Cette race de chien se décompose notamment en 2 variétés intéressantes que sont le bichon maltais frisé et le bichon maltais nain.

Le bichon maltais frisé

Tels que leurs noms l’indique, la particularité du bichon maltais frisé se trouve dans son pelage qui est frisé par rapport au bichon traditionnel, mais d’autres critères sont également modifiés tels que la taille notamment (le bichon frisé est plus grand que le bichon traditionnel, pour une raison inconnue). Tous les détails se trouvent sur la page du bichon maltais frisé accessibles via le menu de gauche du site.

Le bichon maltais nain

Le bichon nain quant à lui a une taille bien inférieure au standard. Le bichon nain fait donc moins de 21 centimètre si l’on en croit le standard qui fixe exactement les « côtes » d’une race canine. Les concours lui sont donc inaccessibles par exemple étant donné qu’il ne rentre pas dans le standard du bichon maltais.

Un animal de compagnie familial

En famille, le bichon est particulièrement bien accueilli. En effet, le caractère du bichon maltais est joueur et plutôt câlin, cela en fait un partenaire de jeu idéal pour les enfants, même de bas âges. Son entretien est assez simple, il consiste particulièrement à prendre soin du pelage de l’animal. Sans cela, il n’y a pas d’entretien particulier à prévoir, le bichon est rarement malade en plus de cela.

C’est donc un animal de compagnie dont les contraintes sont très maigres par rapport à certaines autres races canines bien spécifiques.

 

Berger Allemand

Berger Allemand

Le berger allemand (également appelé berger alsacien) est une race de chiens son nom vient de son pays d’origine, l’Allemagne, où cette race est apparue à la fin du XIXe siècle

Histoire
En 1878, les éleveurs allemands de chiens bergères réalisent une tentative de regroupement dans un but d’améliorer leurs chiens. Ceux-ci sont très variés d’un point de vue génotype, selon les régions : par exemple, Wurtemberg est un type qui porte les oreilles droites, contrairement a celui de Thuringe qui a les oreilles tombantes. On trouve également des chiens différents en Bavière ou dans la Hesse. Mais ils partagent le même caractère qui fait d’eux de très bons gardiens de troupeaux et de biens : intelligence, vigilance servitude, incorruptibilité. On retrouve également chez tous robustesse et pondération jusqu’à la sélection expérimentale réalisée ne visait qu’à obtenir de très bons chiens de travail.

Description
Le chien est très sportif et distingué, grâce à sa taille. Son poil est concis, droit et brutal. Sa robe est fauve-marron-noire, ou encore grise. Sa truffe est foncée (noire), ses yeux bruns et ses oreilles droites. Sa queue est tombante, touffue. Il existe 2 diversité reconnue : à poils longs ou courtes.
Depuis peu, un retour des standards vers une race plus solide devrait rendre au berger allemand sa totale polyvalence.
Les femelles entre 55 à 60 cm au garrot par contre les mâles ont une taille supérieure d’environ 60 à 65 cm . La même chose pour le poids qui varie entre les 2 de 35 à 40 kg pour le mâle et 30 à 35 kg pour la femelle.

Chien Berger joue
Caractère
Les chiens sont fidèles à ses maîtres et faciles à éduquer. Très intelligents et discrets. Ils peuvent aussi être des très bons chiens de garde.
Il faut les dresser sans brutalité afin qu’ils considèrent leurs maîtres comme des chefs de meute. Les bons maîtres feront de leurs bergers allemands des bons chiens en les dressant correctement.
Ce sont des chiens d’extérieur, qui apprécient les espaces ouvertes et l’exercices. Ils sont sportifs, déterminés.
Les adultes bergers allemands sont des chiens très familiales, ils protègent les plus faibles de celle-ci, comme les enfants.
Utilisation

Les bergers allemands suivent leurs maîtres n’importe où, aussi qu’ils peuvent être parachutés pour effectuer des interventions sensibles.
Cette polyvalence est les résultats des grandes complicités entre les maîtres et ses chiens, qui permettent à ces chiens d’être des excellents chiens de garde puisqu’ils défendront les biens et la famille de leurs maître. L’éducation des bergers allemands est nécessaire et à ne pas ignorer.